De l’importance de la copie de sauvegarde

Ou comment ne pas perdre toute ses données bêtement…

Introduction

Dans notre société comtemporaine où nous utilisons de plus en plus de données numériques il est un point que l’on néglige souvent : la sauvegarde des données.

En effet, combien de fois ai je entendu :

– Ha ! Mon disque dur est mort ! J’ai perdu toutes mes photos de vacances à Pleumonzelle-Sur-Ploncul
– Ben… T’avais pas fait une copie de sauvegarde ?
– Nooooooooon :'(

Aussi, perdre quelques photos de vacances est certe dommageable mais pas catastrophique ; ca peut vite le devenir pour des données importantes (je pense notamment à des documents administratif, des factures, etc…) . Il est donc primordiale de toujours conserver une copie de sauvegarde.

J’ai personnellement pour adage :

1 = 0 ; 2 = 1

Traduction : Une seule sauvegarde équivaut à zéro sauvegarde, et deux sauvegardes équivaut à une. (il faut considérer qu’il y aura toujours une panne, un probléme, un rayon-laser-tueur-de-la-mort le jour où vous aurez besoin de ces données. Car c’est toujours au moment où on l’en a le plus besoin que ca plante.) #loi-de-Murphy

Les différentes sauvegardes

La sauvegarde locale

Alors bien sur, la premiére sauvegarde à faire est une sauvegarde locale. J’entends par là une sauvegarde chez vous. Elle peut se faire sur différent supports physiques :

  • clef usb
  • carte SD
  • disque dur externe
  • disque dur interne
  • CD / DVD
  • Disquette (pour les vieux de la vieille)

On peut également ajouter « impression papier » pour les documents administratifs par exemple. Mais c’est une exception, et je me vois mal imprimer une vidéo..

samuel-zeller-vpR0oc4X8Mk-unsplash

Choisir son support

Le choix du type de support est bien  entendu à choisir selon plusieurs critéres ; j’ai listé quelques un de ces derniers (non exhaustive bien entendu ; j’aurai pu rajouter le prix ou la sécurité par exemple)

  • Taille de l’espace de stockage

Est ce que l’on va stocker quelques PDF (~50 Mo) ? Ou l’intégrale des films réalisé par Steeven Spielberg en 4K (plusieurs centaines de Go voire To) ?

  • Perénité

Je parle ici de la perennité de l’information contenu dans le support physique. Est ce que je serai capable de récupérer cette information dans dix ans ? Est ce que le support aura bien vieilli ? Il faut savoir par exemple que la durée de vie d’un CD / DVD est au mieux d’environ 10 ans ! Est ce que la technologie existera toujours ? Bien qu’ayant utilisé des disquettes il y a 15 ans, je ne suis plus capable aujourd’hui de les lire. Franchement, qui a encore un lecteur de disquette aujourd’hui ?
Il faut aussir savoir que le nombre d’écriture / réécriture d’un support varie.
Ainsi un SSD a une durée de vie de 300 à 10000 cycles selon les modéles. Si on le dit autrement, cela représente une durée de vie moyenne de 5 à 7 ans.
Ces durées de vies sont un ordre d’idée, il n’est pas évidents de trouver des informations fiable et exacte à ce sujet .

  • Portabilité

Il peut être intéressant aussi de parler de portabilité. Si vous avez à bouger fréquemment il est peut etre plus simple d’avoir une clef USB qu’un gros disque dur. La encore, il faut comparer le stockage disponnible, la pérénité, etc…

Le pire est à venir

– Bon ca y est : j’ai fait une copie ! Je suis tranquille !
– Vraiment ?

Sans être parano (mais un peu quand meme) il faut toujours s’attendre au pire et jamais remettre à demain. Prenons cet exemple : imaginez que vous avez deux disques dur dans votre machine. L’un pour l’utilisation courante, l’autre pour la copie de sauvegarde. Vous vous dites alors que si le premier disque dur tombe en panne, vous pouvez récupérer toutes les données sur l’autre disque. Vraiment ?

  • Et si vos deux disques dur grillent ? (suite à un défaut d’alimentation électrique)
  • Et si votre appartement brûle ?
  • Et si vous vous faites cambrioler ? (Le PC disparait avec les DEUX disques dedans)

christian-erfurt-sxQz2VfoFBE-unsplash

La sauvegarde distante

-Je sais ! Suffit de tout mettre dans le « clawoude »
-Le quoi ?
-Le « clawoude »
-Ha ! Le cloud !

Ces derniéres années, les offres « cloud » se sont multiplié. L’idée consiste à accéder à des services via internet. Parmis ces services, on peut par exemple stocker des données et y accéder depuis n’importe ou dans le monde, tant qu’on est connecté à internet.

La panacée ?

Comme pour le stockage locale, plusieurs critéres sont à prendre en compte (liste non exhaustive, comme toujours)

  • L’espace de stockage
  • Le prix
  • La pérennité des données
  • Confidentialité

On retrouve des points évoqués plus haut et c’est tout à fait normal.
Selon ce que l’on va stocker on va avoir besoin de plus ou moins d’espace, et selon l’espace nécessaire, on va payer plus ou moins cher. Evidemment, certains proposent des offres gratuites pour quelques Go de stockage… Mais il ne faut jamais oublier :

Si c’est gratuit : c’est toi le produit !

et je rajouterai les mots de Benjamin Bayart :

« Et on respecte le client, mais rarement le produit… »

Pour ce qui est de la pérennité des données, il ne faut pas oublier une chose importante.
Le cloud : c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre.

Comme dit plus haut, il faut être un peu parano et penser au pire : Et si la société met la clef sous la porte ? Je peux récupérer mes données ?

Et enfin, la confidentialité. Admettons que vous stockez vos données chez Google Drive, leur faites vous vraiment confiance ? « Je m’en fiche j’ai rien à cacher »

Un nouvel espoir

Alors voilà, maintenant vous savez. Vous avez des critéres à prendre en compte pour choisir au mieux votre systéme de sauvegarde. Vous pouvez bien sur les combiner. Mais peut être que vous êtes dépités voir déprimés par cet article. Rassurez vous : rien n’est perdu !

kristopher-roller-PC_lbSSxCZE-unsplash

Il existe une autre solution. (bon en réalité, il en existe plein d’autre, mais ca me permet de rebondir…) Imaginez…

  • Un disque dur contenant votre sauvegarde locale, chez vous
  • Synchronisé automatiquement (à chaque ajout de nouvelles données, votre sauvegarde les implémentes également)
  • Sur un disque dur chiffré
  • Avec une deuxiéme sauvegarde sur une machine distante (qui peut être à plusieurs centaines de kilométres de chez vous)
  • Cette machine étant synchronisé également avec votre sauvegarde locale
  • Cette machine ainsi que le transfert des données est chiffré aussi
  • Libre (sous entendu : Licence Libre)
  • Sur du OpenHardware (en partie)

Ben pour ça, vous attendrez un peu que je rédige l’article qui va bien… Je metterai le lien ici dés que possible.

Pour aller plus loin

Je ne suis pas un expert de l’informatique et tout ce que je raconte là provient de mon expérience en tant qu’utilisateur, et de la littérature que j’ai ingurgité sur le sujet. Evidemment j’ai un peu grossi les traits et il existe plein de solution pour palier aux différents problémes que j’ai pu citer. Loin de moi l’idée de faire peur et de tomber dans le prosélitisme. Néanmoins pour aller plus loin en ce qui concerne le stockage j’aurai pu également parler du RAID. Mais d’autres le font mieux que moi : je vous invite à cliquer ici.

Ou comment ne pas perdre toute ses données bêtement… Introduction Dans notre société comtemporaine où nous utilisons de plus en plus de données numériques il est un point que l’on néglige souvent : la sauvegarde des données. En effet, combien de fois ai je entendu : – Ha ! Mon disque dur est mort !…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *