Journal du bord du capitaine – Jour 1

Alors quoi, on s’ennuie ?

Bonjour.

Évidemment je ne souhaite pas alimenter ce climat anxiogène malgré tout : si vous lisez cet article dans le futur, je l’écris le mardi 17 mars 2020. C’est aujourd’hui à midi que commence la limitation drastique des déplacements en France pour faire face au COVID-19.

Du coup, j’ai le temps de me balader sur les internets, et voici quelques idées en vrac qui me passent par la tête, et qui sait un jour, pourra servir de point de départ pour un article pus détaillée.

  • Le trafic internet semble normal (voici les graphes de Franceix (merci à Stéphane Bortzmeyer au passage))
  • Certains services en ligne sont congestionné (Ça galère dans certaines entreprises, et aussi dans l’éducation nationale…)
  • Du coup, certains se sont rués sur Framasoft. Évidemment :  cela a provoqué une surcharge des différents services. Mais cela a aussi démontré une fois de plus l’utilité de services décentralisés, avec des petits serveurs un peu partout, où chaque ordinateur est à la fois un poste d’émission ET de réception . Oui m’sieur Michu : ta bécane peut aussi faire serveur et héberger des trucs. (Le téléchargement p2p et les fichiers torrent sont un excellent exemple.) Framasoft nous explique qu’il faut que les grandes entreprises et que les grosses institutions pensent à héberger leurs propres services et les invitent cordialement à le faire sans utiliser de Framachin.
  • Les chatons se sont mobilisés dans ce sens. Monter des machines virtuelles pour y faire tourner des services, proposer des alternatives à Framasoft (On ne peut plus créer de Framapad pour le moment, et les nouveaux pad sont redirigés vers des sites amis). Il y a une vraie entraide pour que les services tiennent debout, et les pouets vont à toute vitesse sur Mastodon pour donner ou recevoir des coups de mains.
  • Plein de gens / sociétés proposent des trucs gratuit pour s’occuper pendant quelques jours. Évidemment, on va nous dire : « Nous sommes altruiste m’voyez ? » , néanmoins on peut aussi facilement critiquer ces coups médiatiques. Voici un article qui présente tout un tas de truc « offert » pendant cette période de trouble; (néanmoins je vous déconseille naturellement d’utiliser les services propriétaires et privateurs de cette liste.) (Tout le monde a récemment entendu parler de PornHub qui offrait des abonnements premium en Italie.)
  • Apparemment YouTube démonétise les créateurs de contenus qui utilisent le mot « coronavirus » (Exemple avec Docteur Nozman et Heu?Reka ). Qui dit démonétiser dit moins mis en avant. Donc un genre de censure, et une difficulté pour aller vers l’information. Je ne connais pas la raison, mais on voit une fois de plus les problèmes liés à un géant comme Google (YouTube appartient à Google). Évidemment je ne peux que vous recommander d’aller voir les vidéos depuis Peertube quand elles sont disponibles. Et hop ! De la pub pour Skeptikon.
  • Fracture numérique . Le confinement pose de nombreux problèmes en terme de fracture numérique. J’ai vu passer pas mal de chose sur mastodon à ce sujet. Des gens qui n’ont pas internet chez eux. Des gens qui n’ont pas un débit suffisant. Des familles nombreuse avec monsieur, madame, et le petit dernier qui doivent tous les trois pomper de la bande passante sur une connexion faiblarde. Des gens qui utilisent leur ordinateur perso car leur entreprise ne peut (ou ne veut) pas prêter le matériel adéquat : ce qui implique d’avoir des licences logiciels pour ouvrir des formats propriétaires. J’imagine même pas le bordel que de lancer une macro VBA dans un classeur Excel depuis Linux ou BSD.
  • Pour ceux qui ont justement des soucis avec leur connections bancales, l’Arcep a créé un petit guide pour améliorer votre confort en télé travail. C’est pas miracle non plus mais ca peut aider.
  • Pour faire votre attestation COVID et l’avoir en local numériquement quand vous vous baladez en France. Voici l’original. Et on en a fait une copie sur notre serveur web !

Il y a eu ci dessus pas mal de critique c’est vrai. Pourtant je ne jette pas la pierre. La situation ne s’y prête pas. Je fais mon possible pour informer et proposer des trucs utiles, on fait en sorte que ça marche, on verra plus tard pour régler les comptes.

Alors quoi, on s’ennuie ? Bonjour. Évidemment je ne souhaite pas alimenter ce climat anxiogène malgré tout : si vous lisez cet article dans le futur, je l’écris le mardi 17 mars 2020. C’est aujourd’hui à midi que commence la limitation drastique des déplacements en France pour faire face au COVID-19. Du coup, j’ai le…

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *