Les conseils de l’agrume au goût amer.

J’ai reçu par SMS un petit message de mon opérateur (goût agrume) m’invitant à ne pas surcharger le réseau en appliquant quelques règles. Voyons voir et critiquons les intelligemment.

Note : Voici une archive de la page du 24 mars 2020 (si jamais ca change d’ici là) et les passages en orange sont tirés du site sus nommé.

L’article s’intitule :

Les gestes simples pour optimiser sa connexion durant le confinement et éviter de saturer Internet

et a pour sous titre :

Pour rester connectés les uns aux autres, sans surcharger le réseau, on applique quelques règles simples

Premièrement, il faut savoir de quoi on parle. Le réseau (les tuyaux) ne sont pas engorgé. J’en ai déjà parlé dans deux de mes précédents articles (ici et ). Pour éviter les répétitions, je vous invite à lire cet article de Stéphane Bortzmeyer.

Moralité ? Internet ne vas pas être en panne demain, mais ce n’est pas une raison pour gaspiller des ressources et sur ce point je suis d’accord.

Commençons par critiquer le nom du site : « Bien vivre le digital » . Ça n’a l’air rien me direz vous, mais détrompez vous. En français « digital » veut dire « avec les doigts » (pensez à empreinte digitale par exemple). Le mot « numérique » aurait été préférable.

Ensuite, quand vous entendez dire « Ha ! Internet rame ! » Ca peut venir de plein de facteurs (pas exhaustif du tout):

  • Votre réseau local (si la connexion est partagée entre 3 télé, un techno-frigo, le PC du bureau, le laptop professionnel, une tablette et huit smartphone évidemment ca marche moins bien)
  • Votre matériel (la carte réseau dans votre butineur, votre modem/routeur (machin-box), votre OS, vos logiciels, vos câbles RJ45 etc…)
  • Votre connexion (Filaire ? WiFi ? 4G ? ADSL ? VDSL ? FFTH ? Coaxiale ? Pigeon voyageur ?)
  • Votre fournisseur d’accès à internet (Sans parler de votre forfait qui peut avoir des limitations , vu que les FAI peuvent faire a peu prés ceux qu’ils veulent à l’encontre de la neutralité du net, vous êtes peut être bridé… On peut pas vraiment le savoir d’ailleurs. )
  • Si vous êtes en WiFi la qualité de votre diffusion WiFi (positions des antennes, qualités du hardware, perturbations electromagnétiques, obstacles…)
  • Le service que vous essayez de joindre. (Si tout le monde essaye de se connecter à Netflix (par exemple) en même temps, bien que le réseau dans sa globalité est en bonne santé, il va forcément y avoir des petits problémes sur ce service là spécifiquement)
  • J’en passe et des meilleurs, car la particularité du réseau Internet c’est qu’il n’y a pas vraiment de centre et donc qu’aucun point du réseau n’est représentatif de ce qui se passe à l’échelle globale du réseau. Pour faire simple, c’est pas parcequ’il y a deux heures de bouchons au péage de Saint Arnoult que tout le traffic routier est à l’arrêt.

Or, Orange ne fais pas vraiment la disctinction entre ces problémes… Ca peut laisser penser qu’Internet va être cassé demain si je continue à appeler tatie Suzie en visioconf’.

Photo by davisco on Unsplash

En ces temps de réclusion, le digital est plus crucial que jamais. Que ce soit pour le télétravail ou encore l’école à distance, le contact avec les autres et le divertissement. Alors pour faire en sorte que les réseaux fonctionnent au mieux et éviter la surcharge, on suit quelques consignes simples.

Rebelotte, utilisation de « digital ».
C’est d’ailleurs tellement crucial que PornHub a rendu gratuit ces abonnements preniums. J’en parlais ici et .


1/ On privilégie le wifi et on l’optimise

Dès que l’on peut, on utilise le wifi, même pour téléphoner avec son smartphone

Pour optimiser sa connexion, voici quelques règles

  • – Placez votre box au centre de votre logement ou à proximité des équipements utilisant le plus le wifi

– L’idéal est de la placer en hauteur, sur un petit meuble, à environ 1 mètre du sol sur espace dégagé

– Pour éviter les interférences, éloignez-la si possible des objets métalliques ou en verre et de certains appareils électroniques (micro-ondes, babyphone, etc.)

– Éteindre votre décodeur si vous ne l’utilisez pas afin de libérer de la bande passante sur le wifi

Et toi Orange tu fais quoi ?

Si vous avez une Livebox Play (regardez en dessous de votre box), vous pouvez séparer vos bandes de fréquences pour améliorer la performance de votre wifi.
Si vous avez une Livebox 4 ou 5, le Wifi Intelligent le fait pour vous.

Retrouvez toutes les infos spécifiques aux Livebox ici

  1. On privilégie le câble Ethernet d’abord et avant tout ! Je sais pas pourquoi mais ces derniers temps, j’ai l’impression que tout le monde a oublié que le réseau c’est d’abord des câbles avant d’être de la radio . Avant, on disait « Internet » pour parler en réalité du Web. Et maintenant j’ai l’impression d’entendre « WiFi » tout le temps ! Bref : fouillez bien, je suis sur que vous en avez un qui traîne au fond d’un placard.
  2. En revanche, si vous êtes sur ordiphone, il est en effet préférable de se connecter via WiFi que via la 4G.
  3. Je ne m’y connais pas assez en téléphonie, je ne sais donc pas si c’est vraiment pertinent de téléphoner en passant par le WiFi ou pas… Dans le doute, je m’abstiens.
  4. Les préconisations que l’on nous donne sur l’emplacement de la box sont cohérentes et rappellent celles de l’ARCEP. Allez : +10 points pour Gryfforange !
  5. Même chose pour les bandes de fréquences (j’imagine qu’ils parlent des bandes 2.4 et 5Ghz)

3/ On désactive les transferts automatiques vers les clouds ainsi que les téléchargements & mises à jour automatiques des applications mobiles

Mieux vaut les lancer manuellement aux heures creuses, pour ne pas perturber les usages de type télétravail ou divertissement en journée.

  1. Pour moi, il faut toujours garder ces logiciels à jour . Un système à jour est un système  avec moins de failles de sécurité. Le problème , c’est que beaucoup d’applications mobiles font des MàJ pour un oui ou pour un non et plusieurs fois par semaines. Vu qu’il est difficile de faire la distinction : faites les mises à jours (mais comme recommandé ci dessus : pendant les périodes creuses).

4/On retire la fonction autoplay de Facebook

Elle lance les vidéos automatiquement lorsque l’on passe dessus et consomme une quantité impressionnante de données. Rendez-vous donc dans les Paramètres puis Vidéos et Photos pour désactiver Autoplay ou ne l’autoriser que lorsque le smartphone est branché au Wifi.

  1. Celle là, elle est hilarante. Orange a mis dans le viseur Facebook, mais en fait, ca marche avec n’importe quelle autre plateforme : Dailymotion par exemple. Ha ! mais attendez… Devinez à qui appartient Dailymotion ? Indice : Agrume.
    Alors sinon, sur le papier : oui clairement ! Empêcher la lecture automatique d’un flux, ca permet d’éviter de charger automatiquement des tas de données dans les tuyaux. Surtout si vous ne regardez pas les dites vidéos. Mais n’allait pas croire que seul Facebook est responsable. Ici, on parle des flux vidéos, mais quid des trackers ? Des publicités ? Des scripts .js ?  J’en passe et des meilleurs. Donc oui : si vous pouvez tenter de désactiver les lectures automatiques mais ce n’est pas la panacée.
  2. On en revient au premier point. Ces conseils parlent uniquement du WiFi et du smartphone. Comme si TOUT INTERNET se résumait à ça.

5/ On réduit la qualité du son de son application de streaming musical

La plupart des applications comme Deezer ou Spotify permettent de régler la qualité sonore : plus, elle est importante, plus elle consommera des données. Comme pour la vidéo, quand on écoute plusieurs fois dans la journée le même album, mieux vaut le télécharger plutôt que de l’écouter en streaming.

  1. Comme pour les vidéos, je ne peux que leur donner raison. Si vous pouvez éviter le streaming pour écouter vos fichiers en local : c’est mieux ! Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers des services décentralisés. Bonjour Funkwhale !

7/ On limite les jeux en ligne qui sont particulièrement gourmands en bande passante

Et on joue au Cluedo en famille…

  1. J’adore les jeux de sociétés. Vraiment ! Donc oui : jouer aux jeux de sociétés c’est bien. Vous pouvez même le faire en ligne (coucou Vassal Engine). Mais par pitié, y’a pas que le Monopoly et le Cluedo dans la vie ! (au hasard : 7Wonders, Dominion, Himalaya, Perudo, Memoire44, Puerto Rico, Condottiere, Zombie Dice, Times Up, Xe Queo, Notre Dame…)
  2. Mais je trouve ça idiot de taper sur les jeux en ligne. Evidemment, ca consomme de la bande passante, mais voilà les points qui me font tiquer :
    • La tournure de  la phrase (ca laisse sous entendre que les jeux vidéos c’est pas important vu qu’il faut s’en passer et jouer au cluedo)
    • Ca ne respecte absolument pas la neutralité du net. Qui est Orange pour décider ce qui est bon ou pas sur le réseau ? (Pour en savoir plus sur la neutralité du réseau c’est par ici et par là)
    • Comme vu précédemment, les publicités aussi consomment des ressources. De manière moins visible : tous les pisteurs et les scripts qui s’exécutent en arrière plan des pages web.
  3. Si on devait reformuler ce conseil, voici ce que je dirai : Quand on utilise pas un service, ben on consomme pas de ressources. Par conséquent : si possible, couper les services que vous jugez les moins utiles. (Mais ne vous interdisez pas de jouer en ligne si vous en avez envie !)

Critique de fond :

Il ne faut pas oublier qu’Orange est juge et partis sur bien des points , car :

  1. Il est Fournisseur d’Accés à Internet
  2. Il posséde le réseau cuivre (ADSL)
  3. Il propose des services (et il gagne de l’argent avec)

Du coup, on peut se demander où sont vraiment ces intérêts, et vu que leurs statistiques ne sont pas disponibles, ils peuvent faire a peu prés ce qu’ils veulent sur le réseau. On l’a vu tout à l’heure avec l’exemple Dailymotion : c’est dans l’intérêt d’Orange de faire que leur plateforme de VOD marche mieux que celle du concurrent. Et quand on est FAI et qu’on possède les tuyaux : c’est facile à mettre en œuvre.

En outre : Orange préconise de faire attention en diffusant des conseils sur une page super lourde à afficher : 6mo. Plus d’informations chez NextInpact. A titre de comparaison, l’acte I de Cyrano de Bergerac sur WikiSource pése ~560 Ko (d’aprés Pingdom) De mémoire, ca représentait une cinquantaine de page dans ma version du livre de poche…

Et enfin : sachez que nos amis de chez SFR, Bouygues, ou Free font exactement la même chose. Je tape sur Orange à titre d’exemple, c’est un peu pareil chez les autres.

Dernier conseil pour ne pas saturer votre réseau : installez Pihole.

 

Un grand merci à Tinerion, Saimyx, et Jae pour leur relecture.

J’ai reçu par SMS un petit message de mon opérateur (goût agrume) m’invitant à ne pas surcharger le réseau en appliquant quelques règles. Voyons voir et critiquons les intelligemment. Note : Voici une archive de la page du 24 mars 2020 (si jamais ca change d’ici là) et les passages en orange sont tirés du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *